avatar


avatar

avatar [ avatar ] n. m.
• 1800; sanskr. avatâra « descente »
1Dans la religion hindoue, Chacune des incarnations du dieu Vishnou.
2(1822) Fig. Métamorphose, transformation. Après de nombreux avatars. « cette Cisalpine s'appellera République italienne, puis, par un nouvel avatar, Royaume d'Italie » (Madelin).
3(1916) Par contresens (généralt au plur.) Mésaventure, malheur. On a eu toutes sortes d'avatars au cours de ce voyage.
4(du sens 1, par l'angl.) Représentation virtuelle créée par un internaute pour évoluer dans le cyberespace. Choisir un avatar et un pseudonyme.

avatar nom masculin (sanskrit avatāra, descente sur la terre d'une divinité) Événement fâcheux, accident ; mésaventure. Changement, transformation : Après de multiples avatars, la loi fut votée.avatar (difficultés) nom masculin (sanskrit avatāra, descente sur la terre d'une divinité) Sens 1. Transformation, changement dans la situation, le sort de qqn, de qqch : ce ministère nouvellement créé n'est qu'un avatar de l'ancien secrétariat d'État du même nom. C'est le sens originel du mot : avatar désigne chacune des incarnations du dieu Vishnu, dans la religion hindoue. Remarque C'est sans doute par confusion avec avarie et aventure que avatar est souvent employé aujourd'hui à tort dans le sens de « incident, mésaventure ». 2. Emploi courant mais abusif : évènement fâcheux. Recommandation Employer dans ce sens les équivalents accident, incident, malchance, mésaventure, tribulations. ● avatar (synonymes) nom masculin (sanskrit avatāra, descente sur la terre d'une divinité) Événement fâcheux, accident ; mésaventure.
Contraires :
Changement, transformation
Synonymes :
- évolution
- mésaventure
- tuile (familier)

avatar
n. m.
d1./d Fig. Transformation, métamorphose.
|| RELIG Dans le brahmanisme, incarnation d'un dieu (Vishnu, notam.).
d2./d Abusiv. Tracas, malheur.
d3./d INFORM Représentation d'un être humain en deux ou trois dimensions.

⇒AVATAR, subst. masc.
I.— MYTH. HINDOUE. Incarnation du dieu Vichnou ou d'autres divinités de la religion hindoue. Le sanglier, un des avatars de Vishnou (J. CUISINIER, La Danse sacrée en Indochine et en Indonésie, 1951, p. 86) :
1. Quant à l'Orient, l'idée d'adorer la Pensée de Dieu dans un homme était fort ancienne. Depuis Wishnou jusqu'à Chrisna, et jusqu'à Bouddha, qui devança Jésus d'au moins huit siècles, c'était le Verbe de Dieu que les Indiens disaient adorer dans ses avatars successifs.
P. LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 916.
P. métaph. Un second « avatar » ou incarnation sur la terre [de Bonaparte] (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 657).
II.— P. ext.
A.— Changement, transformation ou métamorphose d'une personne ou d'une chose qui en a déjà subi d'autres (dans l'aspect physique, les opinions etc.) :
2. Mais vraiment ces poètes ne sont pas observateurs pour un sou. Les métamorphoses, les avatars qui se produisent chez les êtres avec lesquels ils vivent, ils ne les perçoivent pas, ...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1887, p. 636.
3. Tata, c'était Gabrielle. Par quelles interventions de prodigieux avatars, de lentes transformations, de nuances insensibles, Gabrielle peu à peu était devenue tata?
COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 2e tabl., 1893, I, p. 54.
4. Un Pour-soi ayant exprimé tout son néant, ressaisi par l'En-soi et se diluant dans le monde, tel est le Passé que j'ai à être, tel est l'avatar du Pour-soi.
J.-P. SARTRE, L'Être et le Néant, 1943, p. 193.
SYNT. Curieux avatar sémantique (LE BIDOIS 1967, p. 413), les avatars d'une civilisation en métamorphose (Arts et litt. dans la société contemp., t. 2, 1936, p. 4807), les avatars de la politique; passer par des avatars successifs; subir des avatars.
Rem. Terme employé souvent dans le vocab. de la psychologie.
B.— [En lang. fam. et même dans la lang. littér.] Ennui, changement survenu à la suite de péripéties, incidents. Les aleas, les avatars du métier (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 481) :
5. « Mon vieux, ça n'a pas fait une arnicoche. L'seul avatar c'est qu'ils ont eu du boulot à m'trouver un calot assez large, ... »
BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 172.
6. ... elle était née à Constantinople, et avait été amenée en Afrique par son maître devenu Kaïmakam de Rhadamès... Mais n'attends pas de moi que je complique une histoire déjà assez fertile en péripéties par le récit des avatars de cette manucure.
BENOIT, L'Atlantide, 1919, p. 225.
7. Et comment évaluer l'effet produit sur l'état matériel et moral de toutes les autres unités allemandes par les avatars des convois, du ravitaillement, des liaisons?
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 284.
SYNT. Être accablé d'avatars continuels (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 319), parler des avatars de sa carrière (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 14).
Rem. Ce dernier sens, proche des termes aventure et accident, est condamné par un certain nombre de puristes. Cependant HANSE 1949 accueille ,,l'emploi d'avatars dans le sens d'aventures ou, par une nouvelle extension, de : soucis, tracas, ennuis, vicissitudes, bouleversements liés à une suite de péripéties`` alors qu'il condamne l'emploi d'avatars dans le sens d'avaries dans les expr. fam. colis qui subissent des avatars, ou encore avoir des avatars au moteur. L'Ac. juge l'emploi impropre.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Seule transcr. de la forme avatara ds LITTRÉ : a-va-ta-ra. Ac. Compl. 1842 enregistre uniquement la vedette avatâra; BESCH. 1845 donne avatar ou avatâra; LITTRÉ et GUÉRIN 1892 écrivent avatar ou avatara. Le reste des dict. note avatar.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1800 (RENNEL, Descr. hist. et géogr. de l'Hindostan, trad. J. Castera, Paris, Poignee, An VIII, t. 3, p. 256 ds KÖNIG, p. 19 : Les trois premières incarnations de Wishnou [...] Les Indiens les appellent les Avatares); d'où p. anal. 1822 « changement, métamorphose, transformation » (W. SCOTT, Lettres de Paul à sa famille, Trad., Paris, p. 383 et note ds Fr. mod., t. 6, p. 253 : Après son extraordinaire retour de l'île d'Elbe, il ne manquera pas de personnes qui attendront avec confiance un troisième avatar de cette bizarre émanation de mauvais principe); 1916 « aventure, événement fâcheux », supra ex. 5; Nouv. Lar. univ., note s.v. avatar : ,,Employé à tort pour : aventure, événement fâcheux``.
Empr. au sanskrit désignant en partic. la descente sur terre, d'êtres supraterrestres s'incarnant dans des formes variées ainsi que leur manifestation. Apparaît la première fois en 1672 dans un texte hollandais de Von Baldaens sous la forme autaar (FEW t. 20, s.v. avatara).
STAT. — Fréq. abs. littér. :86.
BBG. — BÉL. 1957. — BERNELLE (A.). Un Sonnet ling... et son commentaire. Vie Lang. 1957, p. 143. — CAMUS (P.). Autour de l'actualité. Déf. Lang. fr. 1965, n° 27, pp. 24-25. — DUCH. 1967, § 31. — Foi t. 1 1968. — Fr. (Le) à la dérive. Déf. Lang. fr. 1970, n° 54, pp. 26-27. — GOUG. Mots t. 2 1966, p. 184. — LAL. 1968. — MASSON 1970. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 277. — Nouv. mises en garde de l'Ac. fr. Déf. Lang. fr. 1969, n° 50, p. 4. — SPR. 1967.

avatar [avataʀ] n. m.
ÉTYM. 1800; sanscrit avatāra « descente ».
1 Dans la religion hindoue, Incarnation (de Visnu).
1 (…) ce que j'envie le plus aux dieux monstrueux et bizarres de l'Inde, ce sont leurs perpétuels avatars et leurs transformations innombrables.
Th. Gautier, Mlle de Maupin, éd. Charpentier, p. 100.
2 Balzac, comme Vichnou, le dieu indien, possédait le don d'avatar c'est-à-dire celui de s'incarner dans des corps différents et d'y vivre le temps qu'il voulait (…)
Th. Gautier, Portraits contemporains, p. 63.
2.1 L'Inde s'accommode du Christ comme des autres dieux, et voit facilement en lui un avatar (avatar signifie descente, incarnation…).
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 345.
2 (1822). Fig. Métamorphose, transformation.
3 Une déesse rayonnante guidait dans ces nouveaux avatars l'évolution rapide des humains.
Nerval, la Bohème galante, p. 345.
4 Par quelles interventions de prodigieux avatars, de lentes transformations, de nuances insensibles, Gabrielle était devenue Tata ?
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, II, 1.
5 Un jour viendra, on le sait, où cette Cisalpine s'appellera République italienne, puis, par un nouvel avatar, Royaume d'Italie (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. II, XI.
6 (Avatar) s'emploie au figuré pour désigner les incarnations successives ou les rôles d'un même individu, les situations sociales diverses qu'il a occupées. — (Ce mot est pris parfois à contre-sens, par suite sans doute de sa ressemblance avec aventure).
A. Lalande, Voc. de la philosophie, art. Avatar.
7 Ce n'est pas l'origine qui compte ici, mais au contraire l'issue, le but final, découverts à travers toute sorte d'avatars.
G. Deleuze, in M. Tournier, Vendredi…, p. 256.
3 (1916). Par contresens. (Généralt au plur.). Mésaventure, malheur. || Les avatars de la vie.
4 (empr. à l'angl. avatar, du sens 1). Personnage choisi par un utilisateur de la réalité virtuelle (dans un jeu, notamment) pour le représenter au sein de ce monde virtuel. || « Il a fallu créer des avatars, une sorte de double numérique, que chacun revêt d'un clic de souris, avant d'entrer sur le site » (le Nouvel Obs., 11 nov. 1999, p. 28).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Avatar — (Sanskrit Avatara, „Herabkunft“) steht für: Avatara, die körperliche Manifestation eines Gottes im Hinduismus Avatar (Internet), eine künstliche Person oder ein grafischer Stellvertreter einer echten Person Avatar, ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Avatâr — Avatar (hindouisme) Pour les articles homonymes, voir Avatar. Dans l hindouisme, un avatar (ou avatâr, descente en sanskrit) est l incarnation d une divinité sur terre. « Pour la sauvegarde du bien, déclare Krishna dans la Bhagavad Gîtâ, pour la… …   Wikipédia en Français

  • Avatar — • The word is used, in a technical sense, in the Hindu religion to denote the descent upon earth of a portion of the essence of a god, which then assumes some coarser material form, be it animal, monster, or man Catholic Encyclopedia. Kevin… …   Catholic encyclopedia

  • avatar — AVATÁR, avataruri, s.n. (În unele concepţii religioase) Reîncarnare succesivă a unei fiinţe. ♦ (fig.) Transformare neprevăzută (şi chinuitoare) care intervine în evoluţia unei fiinţe sau a unui lucru. – Din fr. avatar. Trimis de ana zecheru,… …   Dicționar Român

  • avatar —    Avatar is a modern Hindi word from the SAN SKRIT word avatara, which means “one who has descended to the earthly realm.” The word in both its Sanskrit and its Hindi forms is used in VAISHNAVISM to refer to the incarnations of Vishnu, which… …   Encyclopedia of Hinduism

  • Avatar — Av a*tar ([a^]v [.a]*t[add]r ), n. [Skr. avat[^a]ra descent; ava from + root t[.r] to cross, pass over.] 1. (Hindu Myth.) The descent of a deity to earth, and his incarnation as a man or an animal; chiefly associated with the incarnations of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • avatar — s. m. 1.  [Religião] Na teogonia bramânica, cada uma das encarnações de um deus, especialmente de Vixnu, segunda pessoa da trindade bramânica. 2.  [Figurado] Transformação que ocorre em algo ou alguém. = METAMORFOSE, MUTAÇÃO 3.  [Informática]… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • avatar — (Del fr. avatar, y este del sánscr. avatâra, descenso o encarnación de un dios). 1. m. Fase, cambio, vicisitud. U. m. en pl.) 2. En la religión hindú, encarnación terrestre de alguna deidad, en especial Visnú. 3. Reencarnación, transformación …   Diccionario de la lengua española

  • Avătar — (ind. Myth., d. das Niedersteigen), 1) die Verkörperungen der Götter, wenn dieselben auf die Erde herabsteigen u. körperliche, bes. menschliche Gestalt annehmen; bes. 2) die 10 Verkörperungen Wischnu s (s.d.) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • avatar — ou avatara (a va tar ou a va ta ra) s. m. Dans la religion indienne descente d un Dieu sur la terre, et en particulier, les incarnations de Vishnou qui sont en dix principales formes : poisson, tortue, sanglier, homme lion, nain, les deux Sama,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré